0
Panier vide

Comment mettre en place le paillage végétal ou minéral

Juin 20, 2021 | Jardinage

Le paillage est un vrai avantage au jardin, un élément indispensable pour le paysagiste mais aussi pour vous qui entretenez votre jardin. Le paillage, appelé aussi paillis ou mulch, consiste à recouvrir le sol d’une épaisse couche de matériau organique ou minéral. Pailler son sol a de multiples avantages comme réduire votre consommation d’eau, faciliter l’entretien (désherbage), améliorer la qualité du sol, parfaire le bien-être de vos plantes tout en assurant un design à votre convenance et bien d’autres atouts que nous avons décrit dans notre article : « Dix avantages de recourir au paillage ».
Les choix sont divers et variés. Il en existe de matières et de couleurs très nuancées. Nous recommandons l’utilisation d’un paillage organique ou végétal. C’est le plus bénéfique pour votre jardin. De plus, le minéral est un paillage dit décoratif, idéal pour les jardins de style rocailleux, asiatique ou tout simplement à votre goût.

Les étapes de la mise en place du paillage

Après avoir planté vos végétaux (arbres, arbustes, haies, vivaces, annuelle, bisannuelle)

1- Ameublir le sol en décompactant la terre
2- Niveler le sol
3- (paillage minéral : Mettre en place du feutre de géotextile)
4- Appliquer le paillage de votre choix
5- Étaler sur l’ensemble du massif l’épaisseur indiquée
6- Pour la finition, mettre à niveau le paillage sur l’ensemble du massif

Équipement nécessaire

Liste du matériel pour mettre en place le paillage

Quel paillage choisir ?

Oragnique

Le paillage organique se dégrade avec le temps apportant de la matière organique aux végétaux (nutriments pour le développement de la plante) aux arbres, arbustes, haies, vivaces, etc. C’est idéal car le paillage en se dégradant lentement fournit des nutriments en continu et aussi longtemps que vous continuerez d’en apporter. Lors de la mise en place d’un paillage type copeau (dégradation lente), un double paillage est conseillé afin d’apporter de l’azote rapidement, en attendant que les copeaux commencent à être décomposer par les micro-organismes du sol. Ce double paillage consiste à disposer une couche de paillage à action rapide puis de couvrir avec un paillage à dégradation lente .
Mais vous pouvez tout à fait utiliser uniquement un paillage à action rapide.

Paillage à action rapide (dégradation en quelques mois/10 cm) : Foins/pailles, paillettes de lin ou de chanvre, feuilles mortes, déchets de tonte (très économique, cependant il faut sécher le résidu de tonte avant la mise en place ou en mettre une faible épaisseur pour éviter la fermentation)

Paillage à dégradation sur le long terme (dégradation en 2 à 4 ans /8cm) : Copeaux/plaquettes de bois, écorces de pin, fibres de miscanthus (4/5cm), coques de cacao(4/5cm), Broyats de fruits à coque (4/5cm)

Paillage le plus écologique: BRF de son abréviation « Bois Rameal Framenté » est formé de résidus de broyage des végétaux (arbustes, branches, vivaces …) à mettre sur 3/5 cm d’épaisseur.

Attention, le paillage d’écorces de pin acidifie les sols. Il aura tendance à être utilisé pour les plantes acidophiles ou plus généralement pour les plantes terre de bruyère qui aiment les sols acides.

Décoratif

Le paillage minéral est un paillage principalement décoratif. Il apporte moins d’avantage que celui organique. Toutefois, il protège le sol, diminue légèrement l’évaporation et évite la pouce d’adventices (mauvaises herbes).
Il existe énormément de paillages minéraux qui conviendront parfaitement à votre jardin. Attention à ne pas tomber dans un paillage 100% minéral ! L’utilisation du paillage minéral doit rester limiter au jardin. Son utilisation est néfaste pour le développement et protection de la biodiversité, l’intérêt premier du paillage.
La mise en place est légèrement différente. Un feutre de géotextile sera nécessaire pour éviter de le mélanger avec la terre et ainsi pour pouvoir le récupérer par lassitude ou en fin de saison (écologique et économique).

Paillage minéral basique: pouzzolanes(10cm), Gravillons (5cm), Billes d’argile (5cm), Toile synthétique, Toile synthétique biodégradable

Paillage minéral original : Ardoises (6/8cm), Briques concassées (3/5cm), verres pilés (5cm), galets, coquillages.

Détail de la mise en place ?

La mise en place du paillage est extrêmement simple, c’est un jeu d’enfant. Toute la famille peut participer et ainsi créer un moment convivial en famille.
Sa mise en place rime avec la finition du jardin, la cerise sur le gâteau dans l’aménagement paysager.

Vous conviendrez judicieusement du jour pour le mettre en place (c’est à dire un sol pas trop sec, ni trop humide)

Deux cas de figure se présentent à vous: Vous venez de créer votre massif, la terre est décomptée, désherbée, nivelée, arrosée. Alors ,vous n’avez qu’à prendre votre paillage et l’étaler en petits tas sur toute la surface de votre massif. Avec votre râteau ou un râteau à feuilles, étalez les tas sur l’ensemble de la surface en respectant plus ou moins l’épaisseur de paillage en fonction du matériau choisi puis égalisez l’ensemble. Le tour est joué.

Attention, subtilité concernant le paillage minéral, avant de le mettre en place, vous devez préparer la surface par l’installation d’un feutre de géotextile que vous positionnez et coupez en fonction de l’emplacement de vos végétaux. Le géotextile laisse passer l’eau mais il évite ainsi le mélange paillage/terre. Pour sa mise en place, déroulez le géotextile sur l’ensemble de la surface, positionnez-le au fur et à mesure (des découpes peuvent être nécessaires autour des pieds de végétaux). Pour le maintenir en place, rabattez-le sous la terre en bord de massif, mettez des agrafes ou bloquez-le contre une bordure (si vos massifs en sont équipés). L’objectif, ici, est de positionner proprement le géotextile car par la suite, le poids du paillage le maintiendra. Éventuellement, des agrafes peuvent être intercaler entre les végétaux. Après l’avoir positionné, stabilisé et parachevé les finitions, vous pouvez déposer le paillage minéral en respectant les étapes comme pour le paillage organique.

Dans le deuxième cas de figure, vous souhaitez ajouter du paillage sur un ancien massif. Avant de mettre en place le paillage, vous devez réaliser quelques tâches simples d’exécution mais légèrement physique. Dans un premier temps, désherbez la surface manuellement ou à l’aide d’une binette/serfouette. Cette tâche permet de nettoyer l’ensemble de votre massif. Puis vous décompactez avec une griffe pour ameublir le sol et pour émietter les mottes tassées sous l’effet des pluies (vous pouvez utiliser une bêche mais cela doit rester un décroûtage sur 15/20cm de profondeur, pas plus). Le fait d’ameublir le sol permet de l’aérer et d’améliorer l’infiltration de l’eau dans le sol. Maintenant, vous n’avez plus qu’à niveler et arroser pour humidifier le sol si celui-ci est sec. À présent, vous êtes prêt pour mettre le paillage dans votre massif.

La planning de gestion du paillage organique

Hiver : Laisser agir votre paillage au jardin pour votre plus grand plaisir visuel. Il protégera vos végétaux des chocs thermiques. Cependant, il ne remplace pas à lui seul une protection hivernale efficace pour les végétaux le nécessitant.

Printemps : Vous pouvez retirer légèrement le paillage de vos surfaces (début du printemps et des beaux jours) pour que le sol se réchauffe plus rapidement afin d’éviter l’éventuelle prolifération de parasites. Recouvrer ensuite, à la fin du printemps. Éventuellement, vous pouvez griffer le sol pour une meilleure infiltration des arrosages.

Été : Début de la période de l’été, c’est le moment d’ajouter du paillage frais sur l’ensemble de votre surface pour renouveler le paillage décomposé durant l’année et ainsi obtenir une épaisseur satisfaisante pour l’été. Humidifier le sol après la pose du paillage.

Automne : C’est le meilleur moment de pailler les sols nus de votre jardin. De plus, les pluies arrivent. s’il vous est possible de griffer le sol, c’est la période idéale pour l’effectuer afin d’avoir des pluies efficaces, infiltrantes pour vos végétaux. Il l’est vivement conseillé d’autant plus si vos végétaux ont souffert durant l’été. Sinon vous laissez couverts vos surfaces qui protégeront vos végétaux pendant l’hiver.

Exemple de paillage organique avec des copeau d'écorce de pin

Astuce

Comment calculer l’épaisseur du paillage

Pour avoir un ordre d’idée approximatif du nombre de litre nécessaire pour couvrir votre surface.
Il vous suffit de calculer le nombre de m3 nécessaire pour votre surface (L x l x épaisseur) en m

Pour un massif carré de 2 x 1 m soit (de) 2 m2 et pour une épaisseur de 0,1:
2 x 1 x 0.10 = 0,2 m3
Puis convertir en litre (x1000)
0,2 x1000=200 Litres
Divisez le chiffre obtenu par le litrage du sac.
Dans le cas d’un sac de 50 litres de terre :
200 / 50= 4

Pour un massif de 2 m de longueur ,1 m de largeur et pour 10 cm d’épaisseur de paillage, il vous faudra 4 sacs de 50L

 

Où trouver le paillage ?

Vous pouvez le commander en ligne sur notre site et les recevoir chez vous ou dans un point relais ou bien les commander en ligne sur gamm vert et les retirer en magasin.
Toutefois, si vous avez besoin de grandes quantités, je vous conseille de vous renseigner auprès d’un vendeur spécialisé, éventuellement dans une scierie, auprès d’un fabricant de compost, sinon parfois dans une déchèterie spécialisée.

Nb : Pour pouvoir récupérer ou changer le paillage (éviter le mélange avec le substrat), vous pouvez mettre un feutre de géotextile sur le substrat/terre puis vous versez le paillage organique ou minéral. Cependant vous perdrez certains avantages du paillage organique.

Lors de la mise en place du paillage, limitez l’épaisseur aux pieds des végétaux et laissez un petit espace non paillé aux pieds de vos vivaces et des rosiers.

Pour maintenir le paillage au sol, en cas de fort vent de votre région, arrosez-le pour l’alourdir, à la fin de son installation.

Copeau de bois pour paillage
Pailler aussi votre balcon …

Le paillage au balcon est également très intéressant et vivement conseillé dans les pots et dans les jardinières pour les différents avantages proférés par le paillage tel que, dans notre cas, la limitation de l’évaporation de l’eau qui engendre une économie d’eau, un gain de temps mais aussi pour l’aspect nutritif, esthétique …
La technique est la même, déposez votre paillage organique directement sur le substrat. Quant au paillage minéral, ajoutez un feutre de géotextile. Pour plus d’informations sur la plantation en jardinière, consultez notre article.

Pour en savoir plus sur le planning d’entretien au jardin, n’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux. Toutes les deux semaines, nous publions une liste de tâches à réaliser dans son jardin.

En savoir plus sur des sujets similaires

Une haie hivernale aux baies décorative

Créer une haie hivernale avec de sublimes baies décoratives, une haie ou un massif qui se transforme au fil des mois, de la floraison à la fructification, un feuillage évolutif qui change de couleur en fonction de la saison. Avec des baies colorées, rendez votre jardin attractif, dépaysant et original, sans fleurspour la dernière saison de l'année.

Comment planter des végétaux à racines nues

Vous avez des plantations à réaliser, l'achat de végétaux en racines nues est une alternative économique pour aménager votre jardin ! Cependant, les racines nues demandent une préparation adaptée et des précautions pour s’assurer d’une bonne reprise. C’est facile et accessible à tous, suivez les instructions étape par étape.

Pourquoi amender le jardin d’ornement ?

Amender son jardin d’ornement est essentiel pour une croissance optimale de vos arbres, haies, massifs, plates-bandes ! L’amendement va booster la croissance des végétaux au début du printemps. Nous préférons parler dans cet article des amendements organiques (compost, fumier ...), naturels, faciles à produire par vous même.

Dix avantages de recourir au paillage végétal

Faire un apport de paillage végétal sur 10 cm minimum permet de limiter l’évaporation de l’eau et donc réduire elle nombre d'arrosage, évite la pousse des mauvaises herbes ...
Le paillage présente des avantages au jardin pour les plantes, votre sols mais aussi pour l'esthétique et pour votre confort de vie... Pour en savoir plus consultez l'intégralité de notre article sur les avantages du paillages.

Laisser un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *